En règle générale, je prends soin des enfants de moins de 10-12 ans aux terrains de jeux publics, en privé et gratuitement, mais indépendamment et sous ma propre responsabilité, et ce sans coopération avec la ville de Wiesbaden.

 

Donc depuis 2008 j'aime être avec de gentils enfants qui veulent volontairement venir vers moi, si je connais déjà bien leurs parents ou si leurs parents ne les rappellent pas.

 

Mon concept autour des activités de jeu est que tous les enfants qui me sont confiés, en particulier avec signatures de leurs parents absents, restent pour leur protection en public seulement dans mon groupe d'enfants.

Enfants réfugiés

 

La santé et la sécurité sont prioritaires

 

Les enfants de réfugiés, qui sont amis avec moi et ainsi confiés avec les signatures de leurs parents, sont accompagnés par moi paticulièrement pour leur sécurité et pour leur intégration dans les terrains de jeux publics, où ils sont bien encadrés.

 

Cependant, j'aide les enfants réfugiés avec mon offre de jeux pour avoir l'occasion de rencontrer d'autres enfants de terrains de jeux qui peuvent également se joindre à mon groupe.

 

Les enfants réfugiés sont donc pris en charge par moi de leur logement et sont ramenés chez eux par la suite.

 

Dans ce cadre, les enfants réfugiés reçoivent gratuitement un soutien dans leus devoirs d‘école.

 

J'ai déjà rencontré beaucoup d'enfants de réfugiés, dans les premiers camps d'urgence d'ASB et de DRK, ainsi que dans l'hébergement communautaire de la ville de Wiesbaden, d'abord dans mon quartier et ensuite à Mainz-Kastel.

Garde d'enfants 

Au terrain de jeux

Enfants locaux

 

 En principe, je ne m'occupe que des enfants suivants:

 

· Les enfants qui m'ont été confiés suite à la signature des parents absents.

· Les enfants accompagnés par leurs parents présents sur le site.

· Les enfants de réfugiés qui me sont déjà connus ou mes bons amis.

 

Bien sûr, d'autres enfants, en particulier des réfugiés, peuvent nous rejoindre, après avoir été pris en charge ou dès que je les rencontre pour la première fois au terrain de jeu avec leurs parents ou autrement, s'ils veulent être avec leurs copains, que j'ai sous ma garde ou que j'avais déjà accompagné, mais alors seulement si leurs parents sont d'accord. Les tiers, y compris les autorités, ne peuvent pas interdire autrement, pour autant qu'aucune autorisation n'est requise, puisque je le fais «en privé» et «gratuitement», en tenant compte que mon certificat de bonne conduite reste toujours impeccable.

 

Pour plus d'informations, veuillez toujours suivre mon tableau.

 

Ensemble mutuellement